Fourrure : menez l'enquête sur les étiquettes !

zoom bd

 

Aidez-nous à faire condamner les marques et commerçants peu scrupuleux du respect des lois, et encore moins des animaux, qui n'hésitent pas à mettre en vente des produits trompeurs ou mensongers.

Fourrure ? Contrôlez les étiquetages !

Dans les magasins, sur les sites internet et les publicités (quel que soit le support), les fabricants et vendeurs ont l'obligation d'indiquer la nature des différents matières qui constituent le produit proposé à la vente.

L'étiquetage des vêtements comportant de la fourrure animale doit ainsi comporter les mentions légales très précises suivantes :

 
  • Mention "Contient des parties non textiles d'origine animale"

  • Indication du nom de l'espèce animale (exemple : "fourrure de raton-laveur" ou "raton-laveur") ou de chaque espèce animale si plusieurs animaux sont utilisés

  • Indication des parties du produit qui sont constituées de fourrure (exemple : bordure de capuche, doublure)

 

Ces informations doivent figurer en français, en caractères identiques et de même couleur, nettement apparents et lisibles.

 

Transformez-vous en enquêteur !

Aidez-nous à traquer les marques qui fraudent. Rendez-vous en magasin ou sur internet et contrôlez les mentions expliquées juste avant. Vous constaterez peut-être des étiquettes et/ou un descriptif en ligne :

 
  • trompeurs (absence totale d'information laissant croire que la fourrure est fausse, information écrite en anglais, incomplète ou illisible)

  • mensongers (fourrure animale étiquetée en synthétique)

 

Signalez-nous toutes les non-conformités

Envoyez-nous un mail à mode.sans.fourrure(a)gmail.com en nous précisant :

  • la marque du vêtement (et sa référence si possible)

  • le lieu de vente (adresse postale / site internet)

  • les non-conformités relevées (soyez précis et clairs svp)

  • avec une ou plusieurs photos nettes de l'étiquette non conforme si votre signalement porte sur un vêtement en magasin (amenez le vêtement en cabine d'essayage et prenez des photos avec votre téléphone !)

Nous réaliserons nous-mêmes les démarches auprès des autorités compétentes et vous tiendrons informés des suites. Nous avons déjà fait fermer une boutique en ligne de cette façon et obtenu des rappels à la loi pour des marques telles "Miss Coquines" et "Berenice".

Merci pour vos efforts.

 

                 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivez-
nous !

fb

tw