De la mayo sans oeuf de batterie, c'est possible !

mayo diapo

© Kliek     
 

La mayo, vous aimez ça ? Ca tombe bien, nous aussi. Le problème c'est que dans la mayo vendue en magasin, il y a souvent des œufs de poules élevées en cages. Mais pas de panique, des alternatives simples et éthiques sont à votre portée, sans forcément bousculer vos habitudes.

Alors, si vous aussi vous aimez la mayo et que vous refusez de payer pour les élevages en batterie, lisez cet article jusqu'au bout !

Avant l'oeuf il y a la poule

Tout le monde est d'accord pour admettre que les conditions de vie des poules élevées en batterie sont scandaleuses alors que des alternatives, plus responsables, existent.

Il est ainsi conseillé de privilégier les codes 0 ou 1 (bio ou plein air) et non les codes 2 (hangar fermé) et 3, symboles de grandes souffrances : cages minuscules, pas de soleil, impossibilité d'étendre leurs ailes, de se mouvoir librement, nombre élevé de fractures, absence de soins (voir cet article complet)

codes

Mais saviez-vous que les élevages de poules pondeuses, même bio ou en plein air, impliquent de la souffrance ?

En effet, qui dit pondeuse, dit femelle. Ainsi, à la naissance (dans des couvoirs industriels), seuls les poussins femelles sont conservés pour la ponte. Les poussins mâles sont exclus du circuits en étant immédiatement broyés ou gazés à vif.

sexage 1     broyage 1

 

Et ce n'est pas fini

L'épointage ou coupe du bec à vif est également fréquemment opéré pour éviter que les poules, qui s'agressent souvent du fait de la promiscuité, ne se blessent trop gravement et engendrent des pertes pour l'éleveur.

coupe bec     bec coupe

Une fois que les poules ne sont plus productives, au bout d'un an environ, elles sont transportées et abattues comme toutes autres volailles.

Mayonnaise sans souffrance ?

Les oeufs, en soi, n'engendrent pas de souffrance. C'est le type d'élevage et leur industrialisation qui est problématique. Idéalement, 3 possibilités s'offrent à nous si on aime la mayonnaise mais qu'on ne veut pas encourager ces maltraitances :

 

1) Se rapprocher de fermiers ou particuliers qui ont leurs propres poules en liberté et faire sa mayonnaise à partir des oeufs ainsi récupérés.

  • Faites jouer le bouche à oreille pour connaitre les fermiers ou particuliers du coin, il y aura toujours quelqu'un de votre entourage qui connait quelqu'un qui connait...

  • Les fameux paniers de légumes (type AMAP) proposent souvent des oeufs à la vente, oeufs issus la plupart du temps des fermes locales. Il suffit de leur poser la question.

 

2) La méthode "Do It Yourself" : et si vous installiez un poulailler dans votre jardin ? (l'option "avoir un jardin" est toutefois conseillée...)

 

3) Faire sa propre mayonnaise maison délicieuse et... sans oeuf ! (puisqu'on vous le dit)

  • Voici une recette simple et rapide :

- 160ml de lait de soja nature
- 160ml d'huile (tournesol)
- 5 cuillères à café de jus de citron
- 1 cuillère à café de moutarde de Dijon

Mettez tous les ingrédients dans un blendeur. Mixez le tout jusqu'à ce que le mélange soit bien émulsionné. Mettez en pot et au réfrigérateur pendant quelques heures. Vous verrez, c'est magique, la mayonnaise prend de la consistance après quelques heures au réfrigérateur.

 

Plus de recettes ici :

toque txt

Et si malgré tout l'appel de la grande surface est trop grand...

Alors vous avez quand même la possibilité de choisir des mayonnaises comportant des oeufs issus d'élevages plus éthiques ("moins pire" que les autres, tout du moins) :

Les mayonnaises BIO

label-ab-agriculture-biologiqueLe label biologique est garant de poules élevées en liberté. Pour les trouver, ciblez le rayon bio de votre grande surface ou rendez-vous dans le magasin bio le plus proche de chez vous : Biocoop, Satoriz, Naturalia, Bio c'bon, La vie claire etc.

Ici, les mayonnaises (et autres produits animaux comme la viande ou les fromages) sont issus d'élevages responsables. Acheter dans ces magasins revient à encourager des modes de production plus éthiques et bannir ceux qui impliquent une trop grande souffrance.

Les mayonnaises aux oeufs de poules élevées en plein air

Comment savoir si ma mayonnaise contient ce type d'œufs ?

  • En lisant les ingrédients du produit ou son emballage, si les œufs sont issus de "poules élevées en plein air", ce sera spécifié. À défaut d'information, cela est clair : les oeufs sont issus de poules élevées en cage.

lesieur 1  ingred  amora 1

 

Quelles marques le font d'ores et déjà ?

  • Lesieur et Amora se sont engagés à ne commercialiser que des mayonnaises comportant des œufs de poules élevées en plein air.poules herbe 

  • Carrefour et Leclerc ont également, tout récemment, lancé leur mayonnaise aux œufs de poules élevées en plein air.

mayo carrefour            mayo leclerc

Les mayonnaises sans oeuf ont également fait leur apparition

Que ce soit Bjorg ou Mayomi, de nouveaux venus viennent embellir les rayons des supermarchés. Leur présence est encore rare dans les grandes surfaces classiques (mais vous pouvez faire un tour au rayon bio, qui sait...) bien qu'on en trouve de plus en plus souvent dans les magasins éthiques précédemment mentionnés. 

Certaines enseignes spécialisées en vendent aussi sur internet

mayomi mayo bjorgamisa mayovitam salat mayo

Ce qu'il faut retenir

Les mayonnaises bio et celles aux "oeufs plein air" que nous venons de citer ne garantissent pas une absence de souffrance mais sont préférables aux autres marques qui ne spécifient pas le type d'élevage (absence de mention bio ou plein air = élevage industriel en batterie). L'idéal, pour n'encourager aucune pratique cruelle, reste toutefois de préparer sa propre mayonnaise maison sans oeuf ou avec des oeufs achetés auprès de particuliers éthiques. Enfin, si vous avez une âme d'aventurier, vous pouvez aussi essayer la mayonnaise vendue directement sans oeuf.

Les poules vous disent merci !

 
                 

 

 

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

Animalter est une association créée en 2011, à but non lucratif, dont l’objectif est d’informer les citoyens sur les pratiques préjudiciables aux animaux sur tous les sujets de la vie courante et de leur proposer des solutions alternatives accessibles et réalistes, pour un comportement plus responsable envers les animaux.

 

Les sujets abordés sont :

 

-          l’élevage industriel des animaux pour la consommation, pour leur fourrure ou leur peau,

-          les lieux d’enfermement forcé et d’exploitation des animaux (zoo, delphinarium, cirque, animalerie…)

-          les « spectacles » de cruauté comportant la mise à mort des animaux (corrida, combat de coqs…),

-          les produits testés sur les animaux (cosmétiques, solaires, ménagers…),

 

 

L’ÉQUIPE fondatrice

 

Président Trésorier : Nicolas DUHAMEL

Vice Présidente : Hélène DHAINAUT-COUSIEN

Secrétaire : Karine GIORDANA

Secrétaire adjoint : Gaël LECROQ

 

 

CONTACT

 

Pour nous écrire, envoyez-nous un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.