Le cuir végétal est sur le point de révolutionner l'industrie textile !

richard wool 557

© inconnu

 

Un grand pas en avant est en train d'être franchi grâce à Richard Wool, un ingénieur chercheur des États-Unis, qui a développé un éco-cuir artificiel. L'éco-cuir est produit à partir de fibres naturelles telles que le lin ou le coton mélangé à du maïs, du soja et d'autres huiles végétales, fibres qui sont ensuite assemblées sur plusieurs couches. Le résultat est vraiment probant et très similaire au cuir animal.

 

Au cas où vous vous demanderiez si cet éco-cuir peut-être utilisé de la même manière que le cuir des animaux, la réponse est oui. Tout comme le cuir animal, l'éco-cuir peut être utilisé pour faire des chaussures, des sacs à main et un large éventail d'accessoires de mode. Non seulement il est plus rentable mais c'est aussi une alternative plus solide et plus durable que le cuir.

 

Bonne nouvelle, l'intérêt pour ce matériau augmente de façon exponentielle : des entreprises comme Nike, Puma et Adidas ont demandé des échantillons afin d'expérimenter cette innovation verte, qui permettra d'offrir plus d'articles vegan (ce qui signifie exempt de matière animale).

 

Cependant, il va falloir être patient avant de trouver des chaussures et d'autres produits fabriqués à partir de ce cuir écologique dans les magasins. En effet, comme il s'agit d'un produit en cours de développement, il y a encore quelques légères modifications et améliorations à apporter.

 

Quoi qu'il en soit, il est certain que ce «cuir» innovant est très prometteur pour l'avenir des animaux. Une fois que sa production sera parfaitement maîtrisée, l'éco-cuir pourrait être déterminant dans l'impact de l'utilisation de produits non-animaux.

 

Comme Richard Wool le dit lui-même, "nous pouvons concevoir un cuir de bien meilleure qualité que celui d'un animal". C'est vraiment une situation gagnant-gagnant pour les hommes comme pour les animaux !

 

En attendant, nous vous conseillons de toujours privilégier les matières végétales ou synthétiques existantes et de refuser les produits en cuir, sources de grandes souffrance pour les animaux et souvent désastreuses pour l'environnement. En effet, le cuir est un sous-produit de l'élevage industriel lorsqu'il n'est pas issu de pays asiatiques où les lois de protection animale sont inexistantes. Et le tannage est à l'origine de multiples pollutions chimiques dans les pays en voie de développement, fournisseurs principaux de nos pays occidentaux !

 

Retrouvez tous nos conseils de consommation sur notre charte et n'oubliez pas d'aller jeter un œil à nos alternatives ;)

 

Référence

http://www.animalequality.net/news/629/plant-based-leather-could-revolutionise-clothing-industry

 

                 

 

 

 

QUI SOMMES-NOUS ?

 

Animalter est une association créée en 2011, à but non lucratif, dont l’objectif est d’informer les citoyens sur les pratiques préjudiciables aux animaux sur tous les sujets de la vie courante et de leur proposer des solutions alternatives accessibles et réalistes, pour un comportement plus responsable envers les animaux.

 

Les sujets abordés sont :

 

-          l’élevage industriel des animaux pour la consommation, pour leur fourrure ou leur peau,

-          les lieux d’enfermement forcé et d’exploitation des animaux (zoo, delphinarium, cirque, animalerie…)

-          les « spectacles » de cruauté comportant la mise à mort des animaux (corrida, combat de coqs…),

-          les produits testés sur les animaux (cosmétiques, solaires, ménagers…),

 

 

L’ÉQUIPE fondatrice

 

Président Trésorier : Nicolas DUHAMEL

Vice Présidente : Hélène DHAINAUT-COUSIEN

Secrétaire : Karine GIORDANA

Secrétaire adjoint : Gaël LECROQ

 

 

CONTACT

 

Pour nous écrire, envoyez-nous un mail à Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.