La fourrure qui borde les capuches a-t-elle une utilité ?

util 600

 

"La fourrure, ça tient chaud !" La réplique a bon dos. Certes, les vieux manteaux en fourrure intégrale tiennent chaud. D'ailleurs, il ne fait aucune différence qu'elle soit synthétique ou animale, comme l'a prouvé une expérience en décembre 2015 menée par le laboratoire EMITECH (voir ici).

Mais peut-on en dire de même des fourrures sur les capuches ?

Au vu des arguments avancés par certaines boutiques en ligne, cela ne fait aucun doute : la fourrure des capuches est un genre de chauffage automatique et gratuit. Elle tiendrait chaud par l'opération du saint-esprit, un peu comme une énergie perpétuelle. Magique ! Sauf que dans la vraie vie, la fourrure est une matière inerte, froide, qui ne rayonne pas de son plein gré.

Alors, à quoi sert-elle ?

À l'origine, les premiers hommes n'ont pas mis des poils de fourrure autour de leur visage juste pour faire beau. Cette fourrure a un intérêt : celui de réduire les turbulences créées par le vent autour du visage et ainsi de conserver un peu de chaleur corporelle. Sans fourrure, avec un vent de côté, l'air frapperait directement la capuche, créant ainsi des courants d'air évacuant cette chaleur humaine. Grâce à la fourrure, le visage est moins exposé. L'air expiré est également moins refroidi.

Mais n'allez pas pour autant vous imaginer que votre capuche à poils est aussi efficace qu'une véranda ! Le vent sera toujours le plus fort et l'effet « bulle de chaleur » reste tout relatif. De plus, vu la nature de notre climat continental très supportable, son utilité est assez peu justifiée.

Animal ou synthétique : aucune différence !

L'amas de poils de la fourrure produit donc un simple effet physique : il protège du vent latéral. Ce qui compte n'est donc pas la nature mais simplement la masse de poils. Ceux qui vous assurent que la fourrure animale est plus chaude sont des menteurs car les fausses fourrures actuelles sont d'une densité comparable à la vraie fourrure.

Encore une fois, l'existence de l'industrie de la fourrure ne tient qu'à des arguments fallacieux qui n'ont aucune crédibilité scientifique. Aidez-nous à déconstruire leur discours trompeur en partageant cet article à votre entourage !

                 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Suivez-
nous ! 

fb

tw

 

 

 

 

 

 

 

Les photos qui suivent ne sont pas des cas isolés.